Un jour on te demandera raison de ton émerveillement d'enfant désarmé

tu répondras :

 

J'ai perdu pieds dans la louange je suis un chant dans la bouche du fleuve et quand m'étreint la joie entre ses hanches riveraines je m'en reviens au lieu de ma naissance.

 

.

.

GILLES BAUDRY

.

.

 

 

baudry2