mardi 21 septembre 2010

POEMAS A LA FUGA

Pienso en el tiempo. Ni cabalgadura ni silla.Ni jinete ni riendas.Pienso en el tiempo. Ni árboles ni camino.Ni cuadra ni montañas.Pienso en el tiempo. Sin cansancio. Sin pausa.Sin prisa y sin retorno. Sin destino.Pienso en el tiempo. Todos los ojos abiertos.Por verlo un día pasar.Polvo en la lejanía.*No era noche. Ni era día.Era hombre querencioso.Hombre de una vez. De una vida..PEDRO HERAS.
Posté par emmila à 21:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 21 septembre 2010

BONJOUR

Bonjour, pauvre visagesi tu as choisi, dansla rigueur du matin, de revenirdans l'êtresi tu portes, sur le frontla rosée des mortscomme si le combatde la nuit avaitnoyé les ombrescomme situ reprenais pieddans l'apesanteur du vivant. Tu portes les marquesles traces, les éclairsde mémoires inconnues.Tu sais, par l'âme ou le cerveauque des rires et des crisont martelé ta face.C'était un autre jourc'était une autre languedans le premier éclat de l'univers.Et si tu écoutais vraimentla rumeur du Tempstu pourrais presque saisirle fantôme de... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mardi 21 septembre 2010

A BOULETS ROUGES

  Oeuvre de H. Pille . " Des pourris c'est moi qui vous le dis     regardez ces tronches ces gueules ces faciès     Des espagnols des Italiens des Croates des Bulgares     Des bougnoules     Des sales nègres merdiques     Il y en a même qui portent chapeau     et cravate comme les bourgeois         Des pourris c'est moi qui vous le dis     Des chiens affamés de sang Des sauvages     Des brutes qui tueraient père et mère... [Lire la suite]
lundi 20 septembre 2010

TOMATITO SEXTET, FESTIVAL DE PATRIMONIU 2010

Tomatito sextet 2010 Patrimoniuenvoyé par testarella. -
Posté par emmila à 21:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
dimanche 19 septembre 2010

LES TERRES ANCIENNES: LES SEIGNEURS DE LA DANSE

Descendus des hautes terres en robes bleuesVenus des vents altiers en djellabas de laineVisages enserrés de drap sombreLes seigneurs de la danse ont avancé leur pas d'éternitéSaisie ma mainSaisi mon souffleMes yeux transis dans la beauté des gestes pursÉclat des sabres hors des fourreaux de cuirSécheresse des cannes entre les mains de chair violenteHommes de lames bleues dans la lente noria du crépusculeLes seigneurs de la danse ont enflammé leur pasSaisie mon âmeSaisie ma fièvreFrémissement de mes lèvresEn transparence de sel et... [Lire la suite]
Posté par emmila à 22:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
dimanche 19 septembre 2010

LA VOIX NOMADE...Extrait

« La seule tristesseC’est de savoir que les jours s’ouvrirontComme des lys au fond du tempsQue l’amour dans le cœur de l’hommeContinuera de déployerSes roseraiesQue la beauté comme naguèreEmbaumera les pas du voyageurEt que sous tant de fleursJ’aurai les yeux remplis de terre ».ANNE  PERRIER.
Posté par emmila à 21:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

dimanche 19 septembre 2010

CONSTANTIN CAVAFIS

Tu dis: "J'irai vers d'autres pays, vers d'autres rivages je finirai par trouver une autre ville, meilleure que celle-ci, ou chacune de mes tentatives est condamnée d'avance, et mon cœur est enseveli comme un mort. Jusqu'à quand mon esprit restera-t-il dans ce marasme? Ou que je me tourne, ou que je regardeje vois ici les ruines de ma vie,cette vie que j'ai gâchée et gaspilléependant tant d'années.   Tu ne trouveras pas de nouveaux pays,tu ne découvriras pas de nouveaux rivages. La ville te suivra. Tu traîneras dans les mêmes... [Lire la suite]
dimanche 19 septembre 2010

PALMAS Y GUITARRA

Ahora, entre nosotros, aquí,ven conmigo, trae por la mano a tu cuerpoy cenemos juntos y pasemos un instante la vidaa dos vidas y dando una parte a nuestra muerte.Ahora, ven contigo, hazme el favorde quejarte en mi nombre y a la luz de la noche tenebrosaen que traes a tu alma de la manoy huímos en puntillas de nosotros.Ven a mí, sí, y a ti, sí,con paso par, a vemos a los dos con paso impar,marcar el paso de la despedida.¡Hasta cuando volvamos! ¡Hasta la vuelta!¡Hasta cuando leamos, ignorantes!¡Hasta cuando volvamos, despidámonos!¿Qué... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
samedi 18 septembre 2010

CONSTITUTION DE L'AN I...Extrait

Article 35 : Quand le gouvernement violeles droits du peuple, l'insurrection est,pour le peuple et pour chaque portiondu peuple, le plus sacré des droitset le plus indispensable des devoirs.                       Constitution du 24 juin 1793 .  
Posté par emmila à 19:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
samedi 18 septembre 2010

TERRE DES HOMMES...Extrait

L'essentiel, nous ne savons pas le prévoir. Chacun de nous a connu les joies les plus chaudes là où rien ne les promettait. Elles nous ont laissé une telle nostalgie que nous regrettons jusqu'à nos misères, si nos misères les ont permises. Nous avons tous goûté, en retrouvant des camarades, l'enchantement des mauvais souvenirs. Que savons-nous, sinon qu'il est des conditions inconnues qui nous fertilisent ? Où loge la vérité de l'homme ? La vérité, ce n'est point ce qui se démontre. Si dans ce terrain, et non dans un autre, les... [Lire la suite]