" Dans ce pays, quand le petit garçon cueillait des étoiles, elles saignaient.
  Les chevaux avaient des ailes et les arbres nageaient dans l'eau du ciel.
  On cultivait le rêve,on le semait , on le moissonnait et  on l'engrangeait; ce qui fait que, lors des bonnes années, on pouvait manger autant de rêves que l'on voulait.
  Quand un rêve mourait, on l'enterrait dans des cimetières
  Dans ce pays, il suffisait de dire bonjour pour que le bonheur existât . Il suffisait de dire soleil pour que le soleil naquit." 

.


JEAN  RIVET

 


      
        
2530672511_small_7