dimanche 7 novembre 2010

LE LIVRE DU VIDE MEDIAN...Extrait

A l'orient de tout, là où se souvient La mer, l'orage a dispersé écailles Des dragons, carapaces de tortues Nous nous prosternerons vers le pur silence Régnant par-delà la terre exilée A l'heure du soir, à l'orient de tout . Où se lève le vent de l'unique mémoire. FRANÇOIS CHENG . Oeuvre de Miquel  Barcelo
Posté par emmila à 21:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

dimanche 7 novembre 2010

CORPS CORROSIFS...Extrait

Dans l’amande du cri qu’on n’a jamais.......ouvertele poids trop dense pour le nom,semence déposée dans l’estuaire de nos langues.Dans la nuit vulvairefondée en voluptél’œuvre de souffle et de sang.Témoins secrets certes, mais comment revenirlorsque s’écroulent les rives du sentier,s’écroule le chant dans le feu.LORAND GASPAR . Oeuvre Joëlle Chen
Posté par emmila à 21:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
dimanche 7 novembre 2010

L'ETERNELLE VARIANTE

Voici des mots, des mots encore Des mots toujours, des mots quand même Des mots pour croire à notre amour Des mots pour joindre le bonheur Des mots qui m’ont appris à vivre Des mots qui sont déjà la vie Des mots qui m’ont vanté la mort Des mots qui ne seront jamais Des mots de joie et de lumière Des mots refaits à ton image Des mots d’ivresse et de ferveur Des mots pétris selon ta voix Des mots de doute et de reproche Des mots que le silence égare Des mots d’angoisse et de regret Des mots que la douleur ternit ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 15:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
dimanche 7 novembre 2010

MAURICE CARÊME

Ah ! que de merveilles scintillentLorsque danse une goutte d’eau !Un ange parfois joue aux billes,Une étoile tombe au ruisseau.On ne sait jamais quel manteauDe fée courant dans les jonquillesOn peut coudre avec une aiguilleEn rêvant derrière un carreau..MAURICE  CARÊME. Oeuvre Joseph De Camp  
Posté par emmila à 15:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
dimanche 7 novembre 2010

PAPILLON DE NEIGE...Extrait

  La figure humaine n’est pas faite pour être vue. Un visage est la vie intérieure d’un autre visage. Le visage... est, dans les regards comme un oiseau entre les serres d’un oiseau.   Le visage... La figure est la lumière du corps humain, elle est la rose où se transforment en regards, tous les secrets d’un corps, sa vie profonde, l’action de la vie sur lui.   La figure : le visage est un firmament, azur de toutes les profondeurs accumulées.   Toute la lumière noire de la vie physique d’un corps est dans le... [Lire la suite]
Posté par emmila à 09:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,