mercredi 10 novembre 2010

DEMEURES DU SOUFFLE...Extrait

Rejoindre ce point d'or qui perdure avant le passé  après l'avenir ce lieu où le temps n'a plus prise son noyau de vide émerveillé comme le franchissement d'un porche mystérieux qu'ouvrent les caresses donnant sur l'infini..FRANCESCA YVONNE CAROUTCH.Oeuvre Didier Delamonica
Posté par emmila à 22:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mercredi 10 novembre 2010

SONNET LIMINAIRE

Loin de la joie du fruit possiblece vague à l'âme s'oblitèreévasion du doigt sensibleou le berceau de ton mystèreO lente foi dans l'invisiblepierres muettes sous la terrecomme le cœur de l'invisiblederrière un sein qui veut se taireL'ère des êtres se déchireet le jasmin de l'œil s'étirec'est la saison des elléboresLa nuit pressent la fleur qui veilleloin des tentures de merveillessaisir ce qui n'est pas encore. . ROGER  ARNOULD  RIVIERE .
Posté par emmila à 21:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mercredi 10 novembre 2010

MANIFESTE

Ici La voix des Arabes libres. La voix de ceux, celles qui ont décidé de briser la loi du silence, combattre le mensonge, redonner la voix aux sans voix, faire entendre le cri des suppliciés, rejeter les chaînes de la soumission, dénoncer les grandes et petites chaînes de la soumission, dénoncer les grandes et petites lâchetés, démasquer les assassins et leurs commanditaires, mettre à nu les mécanismes de la corruption et du pillage, lever le voile sur les misères matérielles et morales, bref, s’insurger contre la fatalité et libérer... [Lire la suite]
mercredi 10 novembre 2010

L'INSENSE D'UN TEMPS D'INSENSES....Extrait

La terre, la grande belle aux cheveux dorésQue pendant les mois d’été j’allais voir sommeillerEt dont je caressais chastement pendant l’étéLe tendre et tiède ventre si frémissant de blé,Dans les bras du plus laid des barbons a fauté.(…)Las ! On n’annonce plus que des champs attristésDes clairières blessées et des nuits offensées;(…)Durement, désertiquement  villes et champsN’entendent plus qu’un tictaquement,N’entendent plus qu’un détraquement;Mitrailleuse de la démence agitant mornes dents,Terre tournant sur pivot de fer... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 10 novembre 2010

LE CHEMIN DE TETOUAN

« Mange  » disait grand-mère…Mais il y a si longtemps déjà…Grand-mère venait d’antiques hivers et de mémoires berbères. Un reste de Tétouan lui rappelait des moments heureux et de noires frayeurs.Un sultan avait coupé les oreilles de ses ancêtres pour les reconnaître, il les avait chassés du mellah, avait violé, volé du sang, volé leurs biens, les avait exposés nus dans la ville…Un brin de mémoire au travers du ciel, je traverse la marge.Un cri éculé comme un silence brode la frange laiteuse d’un café posé eu bord de table. J’ai... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,