jeudi 18 novembre 2010

LIVRE TROISIEME ...Extrait

Quand on vous dit :  « Terrible est la beauté » —   Sur vos épaules, indolente,   Un châle espagnol vous jetez.   Dans vos cheveux — une rose amarante. Quand on vous dit — « Simple est la beauté »   Un peu maladroite, vous couvrez   L’enfant d’un châle chamarré.   La rose amarante est tombée.   Mais à ces mots, indifférente,   Qui autour de vous résonnent,   Vous resterez absente et morne   En répétant à voix haute : « Je ne suis ni terrible ni simple :Pour tuer,... [Lire la suite]

jeudi 18 novembre 2010

STAFFILATA DE L’INACCOMPLI

En marchant, j’ai connu, en marchant,   marchant contre le vent, j’ai connu,   en marchant j’ai connu, — sa rouge estafilade. En marchant, j’ai connu, en marchant,   parmi l’entaille des mots, j’ai connu,   en marchant, — le silence qui balafre la face. En marchant, j’ai connu, en marchant,   le poignard de la nuit, j’ai connu,   en marchant, sa taillade d’aurore dans la rose chair. En marchant, j’ai connu, en marchant   le crayon de papier, j’ai connu,   en marchant, — Ô l’arme... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
jeudi 18 novembre 2010

ODES ARMENIENNES...Extrait ( ODE No16 )

  Pour rien, je ne soupirerais, Tant que toi, tu vivras, pour moi Rempli de l'eau éternelle    Toi - le ciboire d'or pour moi.     Assis, de l'ombre tu me fais, Belle tente en soie d'or, pour moi.    Apprends mon crime pour me tuer,    Tu es sultan et khan, pour moi.    Taille de cyprès si mince,             Ta peau, de la soie de France,             Langue et lèvres, - un délice,  ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,