dimanche 28 novembre 2010

PIERRES....Extrait

Je parle de pierres qui ont toujours couché dehors ou qui dorment dans leur gîte et la nuit des filons. Elles n’intéressent ni l’archéologue ni l’artiste ni le diamantaire. Personne n’en fit des palais, des statues, des bijoux ; ou des digues, des remparts, des tombeaux. Elles ne sont ni utiles ni renommées. Leurs facettes ne brillent sur aucun anneau, sur aucun diadème. Elles ne publient pas, gravés en caractères ineffaçables, des listes de victoires, des lois d’Empire. Ni bornes ni stèles, pourtant exposées aux intempéries, mais... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

dimanche 28 novembre 2010

ZONE INTERDITE

Derrière la parole le chaos.Le hurlement n'accède à aucun monde.Je chante.Nulle invocation.Rien que des noms qui reviennent.Tu choisis la blessure, le lieuoù nous parlons notre silence.Et tu fais de ma viecette cérémonie trop pure..ALEJANDRA  PIZARNIK . Œuvre Sébastien Jacqmin
dimanche 28 novembre 2010

LEON FELIPE

« Toute la lumière de l'univers, le divin, le poétique, ce que nous recherchons nous le verrons par la fenêtre des larmes ». LEON FELIPE .
Posté par emmila à 17:27 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
dimanche 28 novembre 2010

QUIEN NO AMA

Quien no ama el agua pura tiene el corazón insincero. Quien no ama el pan injuria la tierra. Quien se confina y no ama el viento No poserá el espacio y la aventura, Ni el dolor de partir ni su destino enfrente, Ese pasa y no sabe que transcurre. Quien no ama el fuego odia o teme la vida Húmeda llama y quemadura del gozo, Quien cincela las briznas y forja los troncos, El metal de los peces, las aves y sus plumas, El ser y el alimento de las bestias Y el petardo encendido del insecto. Quien no ama la noche rechaza el pensamiento, Abismo... [Lire la suite]
dimanche 28 novembre 2010

QUI N'AIME PAS...

Qui n'aime pas l'eau pure a le cœur peu sincère Qui n'aime pas le pain mal juge la terre Qui se calfeutre et n'aime pas le vent N’aura pas l'espace et n'aura pas l'aventure Ni les pleurs du départ ni son destin devant Celui-là passe et ne sait pas qu'il passe Qui n'aime pas la nuit n'aime pas la pensée Abime a des triangle d’astres suspendus Ou les parfums de l'herbe et des âmes trépassées Tressaillent, et le monde au dedans défendu Qui n'aime pas la mer jamais n'aima le rêve Stupeur des ports qui balancent leurs mats ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,