" Les portes de la perception s'ouvrent tout naturellement de l'

intérieur vers l'impasse de l'extériorité. Vouloir les ouvrir de l'extérieur vers l'intérieur conduit à l'impasse

intérieure. Reste une troisième voie qui passe par la circoncision de la conscience : où  par la seule puissance

de l'énigme inaliénable, les portes de la perception s'ouvrent de l'intérieur vers l'intérieur infini ".

.

MICHEL  CAMUS

.

L_infini_des_vallees__Huile_de_Catherine_Bougnon_Simenoff

Oeuvre Catherine Bougnon-Siménoff