Ne te laisse pas vaincre par la pluie. Ne laisse pas le vent
gagner. Ne succombe pas aux neiges de l'hiver.
Ne laisse pas la chaleur de l'été te vaincre.
Que ton corps sois fort! Que le désir ne l'entrave pas! Que la colère
ne le séduise pas! Cultive la joie tranquille.
Considère-toi comme la moindre des créatures. Place les autres
devant toi. Observe avec soin, écoute au plus près. Conserve
les leçons chèrement apprises.

Une maison au toit de chaume, dans un pré, à l'ombre d'un bois de pins.

Une poignée de riz, une soupe miso et quelques légumes suffisent pour la journée.

Si, à l'est, un enfant est malade - va, entoure-le de soins et il guérira.
Si, à l'ouest, une vieille femme est saisie d'épuisement - va et soulage son fardeau.
Si, au sud, un homme approche de la mort - va et dissipe sa peur de paroles de courage.
Si, au nord, survient une rixe ou un combat - va et supplie chacun de cesser
de gaspiller l'énergie et l'esprit.

Dans les temps de sécheresse, répands des larmes d'empathie.
Dans les étés froids, avance avec souci d'autrui.

Tiens-toi à l'écart des foules sans sagesse :
mieux vaut être disqualifié comme inutile que flatté comme un grand homme du jour.

Tel est mon but, telle est la personne que je cherche à devenir.
.

Kenji MIYAZAWA
(1896-1933)

Poème adapté de la version anglaise par Alain Suied.

.

oiseau_et_bambou___peinture_japonaise