Qui est en moi

Celui-là que je suis ?

Qui me fait naître à mon absence,

Et quel silence plus profond,

Sous les paroles que je tais,

Parle à ma place et me condamne ?

Quelqu’un fait semblant de me vivre,

Quelqu’un qui n’est pas moi

Mais dont l’âme à l’affût

Dispose de la mienne.

Je ne m’appartiens plus,

L’un de nous est de trop.

Mais comment sans péril

Redevenir moi-même

Et ressaisir à son insu

L’impossible visage

Qu’est venu me voler

Cet être sans contours

Dont je suis le halo ?

.

.

              .        

      PIERRE GABRIEL

.

.

                      

 

reponse

Oeuvre Olivier Gringas

http://oliviergingras.com