lundi 7 mars 2011

VOYAGES ET RETOURS...Extrait

 Chaque écho de mon corps est une porte.Une migration de motsUn vieux rythme aux notes de cendreLe feuillage d’une étoilenavigatrice   (…)   Au-dehors les murmures des fantômesde terre et merPeu importepourtant la pluie est rare comme l’ordans les mains sombreset la sécheresse élève son chantLorsque le vent exaspère le paysagedes légendes indéchiffrableset des inscriptions effacéestachent de fraîcheurl’écorce et le mur . LUIS MIZON . Oeuvre Guillaume Barazer        
Posté par emmila à 21:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

lundi 7 mars 2011

NOCTURNE

 Notre Père qui es aux cieux,pourquoi m’as-tu donc oubliée ?Tu t’es souvenu du fruit de l’étéquand tu as blessé sa chair de rubis.Moi je porte aussi blessure à mon flanc,mais tu ne veux pas regarder vers moi ! Tu t’es souvenu de la grappe noireet tu l’as donnée au pressoir carmin ;du peuplier as dispersé les feuillesavec ton haleine, dans l’air subtil.Mais dans le vaste pressoir de la morttu ne veux encore fouler ma poitrine ! En marchant, j’ai vu s’ouvrir les violettesmes lèvres ont bu du vent le falerneet j’ai abaissé,... [Lire la suite]