"Je descendrai jusque sous la malemer où la nuit jouxte la nuit

jusqu'au creuset où la mer forme elle-même son malheur...

sous cette amnésique nuit de la mer qui ne se souvient plus de l'étreinte de la terre...

toute salive refoulée de silence
je regoûterai aux eaux condamnées de ma naissance...

maternité mystérieuse de la chair
asile ouvert aux portes du premier cri, et la mort plus maternelle encore"

.

RINA  LASNIER

.

101028045524511403