À cette heure, tu te tais,

― et garde le silence !

C’est dans ce temps présent

où ton étoile d’or brille.

Ô noble maintien

de la parole souveraine…

 

D’ores et déjà, voici

les lueurs de l’aurore,

désormais si nous sommes

gens du maintenant.

Maintenant, main-tenant !

Maintenant ou jamais !

Toi, ― entre l’autrefois

et le dorénavant.

Une horloge grave

au lointain sonne : « Plus que jamais ! »

 

L’être nous ramène,

toujours au présent, ― l’Être.

Maintenir, main-tenir,

oui, maintenir encore !

Cette étincelle de vie

                  brûlante pour maintenant.

.

SERGE VENTURINI

.

Les_bijoux_indiscrets_Ren__Magritte_1963

Oeuvre René Magritte