Entre mes pensées et mon coeur le même dialogue

 Je l’ai toujours écouté
Toujours deviné: mon coeur
Est présence et mes pensées
Devenir

 Ceci est la métaphore d’une vieille ambiguïté
Mes chemins restent perplexes
Se recoupant parfois
Et d’autres fois parallèles à ne plus se rejoindre

 J’ai toujours écouté mes pensées en interrogeant mon coeur:
Mon âme, où puise-t-elle ses tourments?

 La plus belle des pensées

 Est que la vérité est suspicion

 .

 

ADONIS

 .

 

Derviches12xy