jeudi 26 mai 2011

DISCOURS PRONONCE EN 1848 PAR VICTOR HUGO DEVANT L'ASSEMBLEE NATIONALE

« Personne plus que moi, messieurs, n'est pénétré de la nécessité, de l'urgente nécessité d'alléger le budget.J'ai déjà voté et continuerai de voter la plupart des réductions proposées, à l'exception de celles qui me paraîtraient tarir les sources même de la vie publique et de celles qui, à côté d'une amélioration financière douteuse, me présenteraient une faute politique certaine.C'est dans cette dernière catégorie que je range les réductions proposées par le comité des finances sur ce que j'appellerai le budget spécial des lettres,... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

jeudi 26 mai 2011

LA RONDE...Extrait

La saison est venue des robes nouvelles, pour la terre et pour les humains.Je voudrais une robe verte, comme les prés qui vont pousser ; je voudrais une robe à bouquets, comme les champs qui vont fleurir ; je voudrais aller à pieds nus, bras nus, coiffée d'un chapeau fait comme une guirlande, avec une branche enroulée ; je voudrais avoir toute la vallée autour de mes hanches, toutes les lianes des haies autour de ma tête, et des écharpes de nuées qui flotteraient jusqu'à la lune. . JEANNE RAMEL-CALS .  
Posté par emmila à 16:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
jeudi 26 mai 2011

QUI SONT-ILS ?

Qui sont-ils ? Tant d'heures passées Tant d'instants partagés un passé entier à se côtoyer et qui, qui se trouve là sous les visages ? Rien Nulle serrure pour le verrou limpide du regard et l'autre si proche dans son parfum d'intimité si familier mais autre encore malgré tant d'amour Ah que je peine à vivre devant les murs – proximités  trompeuses – en des partages toujours trop étriqués J'admire les vies destins humbles et vastes Je me consume dans leur mystère alors que mon existence est sans fard que j'en connais toutes les... [Lire la suite]