vendredi 17 juin 2011

LE JARDIN D'ENCRE...Extrait

(...) et maintenant que faire avec le rien où respirent les mots tandis que les choses multiplient leurs formes dans l’espace et que la vie remue ses rides ou les replie au fond du cœur une illusion plane partout que l’on voudrait changer en certitude buée de buée nous a-t-on prévenus mais qui croire dans la fumée on essaie tout à tour la langue le rêve la plume et le couteau puis la tête s’en va plonger parmi les salaisons de la littérature parfois quelques petites ombres donnent en passant un peu... [Lire la suite]
Posté par emmila à 12:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

vendredi 17 juin 2011

POEMES FRIOULANS...Extrait

« Lointaine avec ta peauBlanchie par les roses,Tu es une rose qui vit et ne parle point.Lorsqu’au fond de ta poitrineTe naîtra une voix,Muette, toi aussi,Tu porteras ma croix.Muette sur le dallage du grenier, sur les marches,Sur la terre du potager,Dans la poussière des étables…Muette au foyer,Avec des mots serrésDans ton cœur, désormaisPerdu dans un sentier de silence. » . PIER  PAOLO PASOLINI . Oeuvre Anne-Marie Zilberman.  « Lontàn, cu la to pièlsblanciada da li rosis,i ti sos una rosach’a vif e a no... [Lire la suite]
vendredi 17 juin 2011

LA NUIT AVANT LE RÊVE...Extrait

 Le monde disparaît lentement. Ils regardent tous le temps trompeur sur le mur : ô allons ! Les frontières dans lesquelles nous vivons ne sont pas les frontières dans lesquelles nous mourons. Nuit âpre au corps mort, mort est le coeur mais les profondeurs restent. Cette nuit l’eau elle-même voudrait se boire jusqu’à la lie et reposer.Voyage tant qu’il y a encore monde et savoir : tu seras beau de poussière, tu connaîtras la cendre et l’éclat. Rends-toi aveugle en allant ton chemin, mais sache : faux est le soleil,... [Lire la suite]