samedi 25 juin 2011

DU PAIN POUR LES OISEAUX...

... Le poète marche comme dans un poème invisible inauguré par un vieux marocain qui se penche sur un morceau de pain, le dépoussière, l'embrasse et le dépose dans la brèche d'un mur à la portée des oiseaux. . MAHMOUD DARWICH .
Posté par emmila à 16:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

samedi 25 juin 2011

QUAND JE ME DEUX...Extrait

On ne connaît pas le cœur des gensIl est tant mal visible que parfoisOn cogne dedansQuelle misère de prendre le trainQuand au bout il n'y a personne rienOn ne sait pas l'avis des angesNon plus que des moulins à eauOn se sert un grand verre de vinDans une maison avec enfants avenir chienLe quai fait des bruits de chaussuresLe quai fait des bruits de valises à roulettes et des bruits d'avantLe quai est vide vide vide on bute dans l'airPardon messieurs dames j'ai cru à un nuage Vous êtes innombrables qui ne m'êtes personneJe suis... [Lire la suite]
Posté par emmila à 15:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
samedi 25 juin 2011

RENVERSE DU SOUFFLE...Extrait

Tenir debout, dans l'ombredu stigmate des blessures en l'air.Tenir-debout-pour-personne-et-pour-rien.Non-reconnu,pour toiseul.Avec tout ce qui a ici de l'espace,et même sansparole. . . . . . PAUL CELAN . . . . .
Posté par emmila à 15:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
samedi 25 juin 2011

DESERT OU CITES...Extrait

Je ne sais quelle géométrie Du vide Quelle géologie De l’austère Quelle soif de silences Nous conduisent Périodiquement Vers ce lieu dépouillé Et sans grades Où l’âme Se faisant face Loin des simulations Loin du rang et des feintes Se nomme sans détours Je ne sais quel rejet Des apparences Quel refus Des masques Quel chant primordial Nous relient Fugitivement À ces plaines d’équilibre À ce désert sans parures À ces dunes d’harmonie À ces sables accordés Où l’âme Mise à nu S’éprend de tout l’espace Je ne sais quel désir Quelle... [Lire la suite]
Posté par emmila à 13:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,