Se croire solitaire et joyeux

dans la savane

et cow-boy

lancer son lasso aux chimères

sans voir

les mains qui saignent

d'avoir halé jusqu'au coeur

le Vide amer.

Courir dans les champs de cannes

parmi

le hérissement des sabres d'argent

au soleil,

se croire plante

devenir plante

sentir la caresse des bras multipliés

écouter naître en soi une musique

qui ayant couru

d'horizon à horizon

reviendra mourir en soi.

.

JACQUES ROUMAIN

.

dfr

Photographie Yun Moon