mardi 23 août 2011

!!!.....

!!!....     . . . . . . . Après le père...le fils !    
Posté par emmila à 19:17 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

mardi 23 août 2011

CONTES A MOHA...Extrait

 En plus de son costume, il s’est taillé une personnalité sur mesure. Il a donné un grand coup de ciseaux dans l’amour, un grand coup d’épingle dans l’honnêteté ; puis il a doublé la vérité, boutonné la franchise, cousue le courage et ravaudé sa vanité. C’est un ainsi qu’il s’est confondu avec son costume. . MOHA SOUAG ......!!!
Posté par emmila à 19:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mardi 23 août 2011

ENTRE LE CROIRE ET L'OMBRE

J’ai toujours su qu’il me faudrait marcher entre le croire et l’ombre. J’ai eu froid, mais j’ai vu la lune et les étoiles. Je ne me suis pas frotté au ciel, la pelure de mon chat est plus douce, moins incertaine, moins cruelle, plus vraie. De la vie, je n’ai attrapé qu’un murmure, mais l’amour chuchotait. Entre le croire et l’ombre, j’ai pris des coups de blues, des coups de soleil et des coups de froid, mais l’amour m’a toujours réparé. . JEAN-MICHEL SANANES .
Posté par emmila à 17:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mardi 23 août 2011

LE PARCOURS DU PIETON...Extrait

On ne construit rien comme il fautTout se conjugue à l'inhabile; un grand massacrede mots rouillés,à l'amertume, au bruit, au rire.Ou alors des exclamations de joie, pour affirmerque tout est occupé en soi, qu'il ne reste riende soi qui ne soit libre, rien qui ne crie victoiresur le trottoir.Toujours une fenêtre ouvertevous regarde pour questionner:croyez-vous vraiment que le malheur existe?Il n'y a que la solitude qui vous enroue;alors on cherche une femme pour coucheret on lui dit: je t'aimeet quand on aime on ne sait plus.(...)Il y... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mardi 23 août 2011

MINUIT ET LA MER

Et me voilà à l’endroit du rendez-vous, face à la mer qui palpite doucement comme le cœur immense et lourd d’un animal ancien. Il est minuit. Ou une autre heure de la nuit, je n’en sais rien. J’ai jeté ma montre, et le bruit des vagues a englouti celui du mince morceau de métal quand il a touché la surface de l’eau. Je suis au rendez-vous, et peu importe l’heure. Je me suis trompé, sans doute, et de bien trop d’années. Je le sais mais je suis venu, malgré tout. Pour la mer peut-être. À bien l’écouter, je la devine prête à charger.... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,