dimanche 28 août 2011

IN CASA A ME

In casa à me nascì un bellu amore In casa à me cantava lu rusignolu Mà so dighjà culori di dolu U rusignolu nun po campà In core à me canta una malacella In core à me speranza un ci n'hè più Addiu la mè bella ghjuventù Paese caru addiu à tè, addiu Comu lascià sti lochi tanti amati Muntagni cari è machjoni fiuriti Duva so l'acelli è li banditi Cumpagni arditi persi par mè Comu lascià stu mare luminosu In a to sciuma amara vogliu andà Per batta i scoglii senza mai chità A tè lu me amori si ne va O….. . ? . ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:33 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

dimanche 28 août 2011

DES ENFANTS QUI S'AIMENT

Vers la mer dans les blés Je voudrais t'emporter A cheval ou à pied Mais souffle contre souffle Ne disant que des mots Qui nous feraient trembler Ne glissant qu'un baiser Humble et insaisissable Entre nous et le sable Ma peur et ta pudeur Notre timidité Et nous irions obscurs Dans la vie solitaire Nous embrasser debout Derrière les portes de la nuit Laisse en moi cet enfant qui n'en croit pas tes yeux Quand tu les plonges au fond de mon coeur étonné Laisse toujours danser dans ton sourire Cette si jeune fille Qui veut que nous... [Lire la suite]
Posté par emmila à 16:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
dimanche 28 août 2011

A MON FRERE QUI N'EST PAS MORT...Extrait

Les médecins sont parfois poètes. Ils ont dit « insuffisance respiratoire ». Et ils sont tombés dans le mille : il ne pouvait plus respirer. Le monde, l’air, étaient trop durs à avaler. Alors il s’est arrêté. C’était un combat ancien, qu’il avait mené depuis longtemps. Avec ses poumons, sa voix, tout ce qui lui permettait de faire entrer en lui les images, les cigarettes, l’alcool, le parfum des filles. Et ce qui lui permettait aussi de raconter. « Il faut choisir entre vivre et raconter », disait Sartre. Il avait refusé de choisir. ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 16:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,