Elle a la chevelure plus lointaine qu’un plaisir qui vient de passer, et dans le sourire mille promesses n’empêchant pas la pluie. Ses couleurs sont une palette de tremblements: tantôt cicatrice d’ombres et tantôt clair de couteau. Aucun facteur ne sonne à sa porte parce qu’on ne lui connaît pas de demeure. On ne lui connaît pas de fin non plus, car elle est libre comme un arbre.

Et comme l’arbre, elle monte.


Viens

Recueille-la à flots dans tes yeux


Son jardin, forteresse qui exhale l’intrigue et douce mort que flaire le gibier. Le diable s’y sent chez lui.

Les regards ne peuvent la capturer, ni les calices : Femme de brumes, d’incertitudes et de fantaisies. Femme de chutes aussi.

Sur sa peau une infinité de continents inconnus remuent. Chaque galet est un faux serment, lisse comme les attentes vues de loin, et chaque main chaque matin sont voyages. Mais que de trajectoires horizontales, et combien peu d’escalades! 

Viens

Receuille la à flots dans tes yeux

.

JOUMANA HADDAD

.

BOOK_837_1876558818

Yelena Noah