mardi 13 septembre 2011

CONTREPOINT (in memory, Edward W. Said)

New York. Novembre. 5e Avenue. Le soleil est une soucoupe éclatée. A l’ombre, j’ai interrogé mon âme étrangère : Cette ville est-elle Babylone ou Sodome ? Là-bas, au seuil d’un gouffre électrique haut comme le ciel, j’ai rencontré Edward, il y a trente ans. Les temps étaient moins impétueux. Chacun a dit à l’autre : Si ton passé est expérience, fais du lendemain sens et vision ! Partons, partons vers notre lendemain, sûrs de la sincérité de l’imagination et du miracle de l’herbe. Je ne sais plus si nous avons été au cinéma... [Lire la suite]

mardi 13 septembre 2011

LECONS...Extrait

Et moi maintenant tout entier dans la cascade céleste, de haut en bas couché dans la chevelure de l'air ici, l'égal des feuilles les plus lumineuses, suspendu à peine moins haut que la buse, regardant, écoutant (et les papillons sont autant de flammes perdues, les montagnes autant de fumées) - un instant, d'embrasser le cercle entier du ciel autour de moi, j'y crois la mort comprise.   Je ne vois presque plus rien que la lumière, les cris d'oiseaux lointains en sont les noeuds,   toute la montagne du jour est... [Lire la suite]
Posté par emmila à 16:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,