"Ce n’est pas le toit suintant
Ni les moustiques zonzonnants
Dans la cellule humide et misérable
Ce n’est pas l’entrechoquement des clés
Quand le gardien vous verrouille
Ce ne sont pas les maigres rations
Impropres à la bête ou à l’homme
Et pas davantage les jours vides
Plongeant dans la béance des nuits
Ce n’est pas
Ce n’est pas
Ce ne sont pas

Ce sont les mensonges enfoncés
Dans nos oreilles toute une génération
C’est l’agent de police pris de folie
Exécuteur sans âme des ordres calamiteux
En échange d’une minable pitance quotidienne
La magistrate consignant dans ses livres
Une peine qu’elle sait imméritée
La décrépitude morale
L’ineptie mentale
Ordinaire des dictateurs
La couardise masquée d’obéissance
Tapie dans nos âmes dénigrées
C’est la peur qui mouille les pantalons
Qu’on n’ose pas laver
C’est ça
C’est ça
C’est ça
Cher ami, qui transforme notre monde libre
En lugubre prison »

.

KEN SARO-WIWA

Traduction Luce Péclard.

 

Texte extrait de l'anthologie Écrivains en prison

.

L'écrivain et militant nigérian Ken Saro-Wiwa (1941-1995), "La Vraie Prison" est arrêté en 1994 pour ses actions revendicatives en faveur du peuple Ogoni; Ken Saro-Wiwa est mort par pendaison le 10 novembre 1995.

.

14_Ken_Saro_Wiwa02315145

Ken Saro-Wiwa