vendredi 23 septembre 2011

LA GLYCINE

Sur le mur de crépi robuste, mur ancien la glycine étendait sa puissance fragile. Plus tard cette beauté de plante, larmes bleues et beau rire oublieux, délié, rire en larmes m’a fait penser à cette image plus parfaite et la plus menacée de la terre, à la langue en grand secret du coeur aimée déjà, choisie d’un coeur d’enfant qui ne voulait pas de raison. . HENRI BAUCHAU .  
Posté par emmila à 22:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 23 septembre 2011

ELOGE D'UNE SOUPCONNEE...Extrait

L'éveil au changement, la conquête, la promesse, la répression. L'aventure fut d'un bout à l'autre douloureuse, masse éclairée lunairement. Allez vivre après ça!   Au frisson de l'écorce terrestre, hommes et femmes exsangues succédaient.Les esclaves ont besoin d'esclaves pour afficher l'autorité des tyrans.   . RENE CHAR . Photographie Ernst Haas
Posté par emmila à 19:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
vendredi 23 septembre 2011

PENSEES SOUS LES NUAGES...Extrait

L'aurais-je donc inventé, le pinceau du couchant sur la toile rugueuse de la terre, l'huile dorée du soir sur les prairies et sur les bois? C'était pourtant comme la lampe sur la table avec le pain . PHILIPPE JACCOTTET . Oeuvre Charles Manguin
Posté par emmila à 19:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,