La mort est montée à moi
vêtue de la robe des sages
j'ai escaladé ma main
je me suis glissé au creux du ciel
Et j'ai trouvé Dieu qui m'attendait et pleurait
Sur ses genoux était le Prophète
il portait en chapelet mes larmes
et celles des poètes

.

KAMAL  KHEIR-BEIK

.

zv22wz