Je connus Bolivar pendant une longue matinée de Mdrid, à la porte du 5eme régiment.

- Père, luidis-je, es-tu ou n'es-tu pas ou qui es-tu ?

En se tournant vers le cuartel de la Montaña, il me dit:

" Je me réveille tous les cent ans quand le peuple se réveille  "

.

PABLO NERUDA

.

13615712