dimanche 12 février 2012

NOCHE BLANCA

No hay en nuestra casa más que un lecho, demasiado ancho para ti, un poco estrecho para nosotros dos. Es casto, blanco del todo, desnudo del todo; ningún cubrecama oculta, en pleno día, su honesto candor. Los que vienen a vernos lo miran tranquilamente, y no vuelven los ojos con un aire cómplice, porque está marcado, en medio, por un solo valle, como el lecho de una muchacha que duerme sola. No saben, los que entran aquí, que cada noche el peso de nuestros cuerpos juntos ahonda un poco más, bajo su mortaja voluptuosa, ese valle no... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

dimanche 12 février 2012

NUIT BLANCHE

Il n'y a dans notre maison qu'un lit, trop large pour toi un peu étroit pour nous deux. Il est chaste tout blanc, tout nu; aucune draperie ne voile, en plein jour, son honnête candeur. Ceux qui viennent nous voir le regardent tranquillement, et ne détournent pas les yeux d'un air complice, car il est marqué, au milieu, d'un seul vallon moelleux, comme le lit d'une jeune fille qui dort seule. Ils ne savent pas, ceux qui entrent ici, que chaque nuit le poids de nos deux corps joints creuse un peu plus sous son linceul voluptueux, ce... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
dimanche 12 février 2012

SONETO DE LA DULCE QUEJA

 Tengo miedo a perder la maravilla de tus ojos de estatua y el acento que de noche me pone en la mejilla la solitaria rosa de tu aliento. Tengo pena de ser en esta orilla tronco sin ramas; y lo que más siento es no tener la flor, pulpa o arcilla, para el gusano de mi sufrimiento. Si tú eres el tesoro oculto mío, si eres mi cruz y mi dolor mojado, si soy el perro de tu señorío, no me dejes perder lo que he ganado y decora las aguas de tu río con hojas de mi otoño enajenado. . FEDERICO GARCIA LORCA . ... [Lire la suite]
dimanche 12 février 2012

SONNET DE LA DOUCE PLAINTE

J'ai peur de perdre la merveille de tes yeux de statue, et l'accent que, pendant la nuit, pose sur ma joue la rose solitaire de ton haleine.   J'ai peine à n'être en cette rive qu'un tronc sans branches; et ce qui me désole est de ne pas avoir la fleur, pulpe ou argile, pour le ver de ma souffrance.   Et si toi tu es mon trésor occulte, si tu es ma croix, ma douleur mouillée, si je suis bien le chien de ton domaine,   ne me laisse perdre ce que j'ai gagné et décore les eaux de ton fleuve avec des... [Lire la suite]
dimanche 12 février 2012

LE TOURMENT DE LA LICORNE...Extrait

Il bâtit de paroles une grand mur pour se séparer du monde obscur.Des paroles sans éclat ni reflets, des paroles de chaque jour avec leur poids de choses. Et parce qu'elles n'avaient que le reflet des choses, non le sien, voici que se fit le miracle. Et la source intérieure se remit à couler, et son léger murmure devint un chant. Le chant du grillon qui va jusqu'aux étoiles. . MAX ROUQUETTE .
Posté par emmila à 18:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
dimanche 12 février 2012

MON BEL AMOUR

Mon bel amour navigateur mains ouvertes sur les songes tu sais la carte de mon coeur les jeux qui te prolongent et la lumière chantée de ton âme qui ne devine ensemble tout le silence les yeux poreux ce qu’il nous faut traverser le pied secret ce qu’il nous faut écouter l’oreille comme un coquillage dans quel pays du son bleu amour émoi dans l’octave du don sur la jetée de la nuit je saurai ma présente d’un voeu à l’azur ton mystère déchiré d’un espace rouge-gorge . . . GASTON MIRON . . .   Oeuvre William Bouguereau ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
dimanche 12 février 2012

L'HOMME RAPAILLE...Extrait

J'ai fait de plus loin que moi un voyage abracadabrant il ya longtemps que je ne m'étais pas revu me voici en moi comme un homme dans une maison qui s'est faite en son absence je te salue, silence   je ne suis plus revenu pour revenir je suis arrivé  ce qui commence . . . GASTON MIRON . . .  
Posté par emmila à 16:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,