« Il est une guerre oubliée dont on ne parle jamais : la guerre que les hommes mènent contre les femmes. Les actes de barbarie envers les femmes sont le fait des hommes sans distinction de positions politiques, de religions ou d'ethnies.
Plus que jamais en Afghanistan des femmes sont portées disparues.
Au coeur du fleuve
L'esprit de la femme en transe
Le cours du fleuve
Hier
Aujourd'hui
La voix des prisonnières, des exilées, des disparues
Dans les flammes de l'ancien volcan
Des voix sans sépulture
Cris étouffés, sanglots, ou mots couverts
Dans le désir mobile de la lave
Au lieu féminin se trouvent fantômes, souvenirs et morts. »
.
NICOLE BARRIERE
.
onu_festeggia_donne_afghane_da_repubblicait1