mercredi 28 mars 2012

JALEL EL GHARBI

Aucune vague n'interdira la houle du rêve Un peu de vert là où rien ne pousse Du bleu pour les barques de l'ailleurs Et du carmin sur ses lèvres. . JALEL EL GHARBI .
Posté par emmila à 18:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

mercredi 28 mars 2012

L'ABSENT...Extrait

 Dieu insatiable que mon insomnie alimente ; Dieu desséché qui rafraîchis ta soif éternelle dans mes larmes, Dieu vide qui frappes mon sein avec un poing de pierre, avec un poing de fumée, Dieu qui m’abandonnes, Dieu désert, rocher que ma prière baigne, Dieu qui au silence de l’homme qui interroge réponds par un silence plus grand encore, Dieu sec, Dieu du néant, mon Dieu :   Un Sang, ton sang, le sang me guide.   Le sang de la terre, Celui des animaux et celui du végétal somnolent, Le sang pétrifié des... [Lire la suite]
Posté par emmila à 16:40 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mercredi 28 mars 2012

MER DE VERRE

 Tu as dit "Mer de verre", Seigneur, et c'est là ce que je désire;  une mer qui te reflète dans toute ta grandeur,  au dessus de laquelle toi, la lumière, l'étoile- tu marches  pour voir, translucide, la tristesse du monde.    Tu as dit mer de verre, un cristal sans biseau  ni fissures, d'une seule et unique pièce;  et dont la surface reproduit fidèlement l'image  de l'heureux qui rit ou de celui qui étouffe un sanglot.    Et cette mer, Seigneur, à laquelle tu te... [Lire la suite]
mercredi 28 mars 2012

MA PAROLE

Je crois en Tonacatecuhtli Père de tous les dieux, de Quetzalcóatl et de Huitzilopochtli qui créerent le feu et le demi soleil pour qu'un astre si démesuré  ne puisse pas nous aveugler. Je crois en eux qui fondèrent Uxumuco et Cipastonal;  à la dualité entre lui, laboureur de la terre primitive,  et elle, tisseuse et fileuse de notre destin. Je crois aux macehualtin qu'ils mirent au monde, aux hommes qui cultivèrent le maïs pour le donner aux femmes  et les sorcières existaient, qui pouvaient guérir et... [Lire la suite]
Posté par emmila à 15:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 28 mars 2012

L'INTUITION DE L'INSTANT...Extrait

" Le temps n'a qu'une réalité, celle de l'Instant. Autrement dit, le temps est une réalité resserrée sur l'instant et suspendue entre deux néants. Le temps pourra sans doute renaître, mais il lui faudra d'abord mourir. Il ne pourra pas transporter son être d'un instant sur un autre pour en faire une durée. L'instant, c'est déjà la solitude. C'est la solitude dans sa valeur métaphysique la plus dépouillée. Mais une solitude d'un ordre plus sentimental confirme le tragique isolement de l'instant : par une sorte de violence créatrice, le... [Lire la suite]
Posté par emmila à 15:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,