À la porte du temps
à un très mince instant du seuil
si par mégarde de la pointe du vide
tu pousses un caillou qui tombe
pendant quelques battements de coeur
Rien

Puis le son de la pierre
qui entre dans l’eau
et résonne longuement
dans l’espace aveugle
et la nuit noire
du temps

.

CLAUDE ROY

.

IMGP4012_b_c__1024x768_