La poésie est un songe au revers des étoiles

Difficile le chemin qui écrit nos mémoires
Qui construit notre nos histoires
Comme trait de craie sur l’ardoise
Comme trait de plume sur les pages

Qui dans ses voyages portera une terre sans limite

S’exiler dans une langue étrange
Celle qui nous tient qui brûle notre sang
D'autres mois d'autres sois d'autres fois
Mots-valises en carton bouilli d’autres mots d'autres vies

Le monde comme théâtre
D’adieu de bonjour de rencontre
D'ombres de lumières
D'applaudissements

Si ce n’est timide ou libertin sourire

Tout commence
Toujours

.

YVES BRESSANDE

.

fernand_toussaint_2

Oeuvre Fernand Toussaint