vendredi 6 avril 2012

MEDITATIONS PORTATIVES...Extrait

Je ne suis qu'un violon aux mains d'un inconnu. Il n'est ni Dieu ni diable, ni enseignant ni enseigné, mais ce désir tendu d'un chant tant attendu. A mon violon manque la force du figuier et le Verbe du vent. Lui manque d'être en manque de l'univers entier. Mais pourrait-on rester soi-même et chanter au nom de tous ? Etre un rêveur public ? L'âge vient. Les forces fuient. Vite, un désir si fort qu'il brisera son archet sur ma vie. Naîtra peut-être alors avant la fin, la mélodie ? . YVES  HEURTE . Oeuvre Michèle Petitot
Posté par emmila à 23:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

vendredi 6 avril 2012

CHEMIN...

Nous sommes des virgules d’ambre. Nous sommes des fragrances. Nous sommes des virgules. Minuscules. Un peu d’éternité dans le sablier. Nous pénétrons la vie par des naissances plurielles comme les dieux anciens des arbres et des pierres. Nous nous donnons la vie par un baiser. Un peu de souffle entre des lèvres aimées. Nous portons les mots de l’obscurité et du doute sur la terre ocre et salée. Vers un poème qui touchera le cœur des hommes. Vers un poème qui tombera du ciel comme le givre des étoiles et la fureur des... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:32 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
vendredi 6 avril 2012

RECETTE DE PRINTEMPS

Mettre des couleurs dans une marmite avec un fond de nuage gris, un amour d'oiseau, quelques regards pétillants un sourire. Arroser de bleu si on en a. Ajouter un poisson d'eau vive, deux-trois lapins en chocolat, lier avec un bourgeon poisseux. Couvrir d'une petite laine. Allumer un feu de soleil avec le vieux bois de l'hiver, les soucis et quelques factures. Faire une sieste et, au deuxième chant du merle, retirer du feu. Servir avec un verre de pluie légère. . LUCIE PETIT . Oeuvre Josip Generalic
Posté par emmila à 19:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,