" Fais de ton oeuvre une des cheminées de l'âme humaine ; que la terre endormie, ouvrant à demi ses yeux lourds, aperçoive à l'horizon ton toit couvert d'un nuage d'astres, et dise : Que fait-il ?  D'où   sort
cette fumée inconnue et splendide ? Quelle est cette cheminée d'où il
jaillit du ciel ? Et que le vent réponde à la terre :  c'est l'une des forges de la nuit ; c'est là qu'on travaille aux soleils ; c'est là qu'on déferre les hommes, c'est là qu'on rougit à blanc les noirs carcans pour en faire des planètes ; c'est là qu'on change à coups de marteau les astres de torture en astres du bonheur, les globes tenailles en globes-clefs, et qu'on fait les serrures du firmament"

.

VICTOR HUGO

.

3881_immensite_de_l_espace_WallFizz