Voyage du silence
De mes mains à tes yeux

Et dans tes cheveux
Où des filles d’osier
S’adossent au soleil
Remuent les lèvres
Et laissent l’ombre à quatre feuilles
Gagner leur cœur chaud de sommeil.

.

.

.

PAUL ELUARD

.

.

.

.

EUGENE_DE_BLAAS

Oeuvre Eugène de Blaas