Tu ne sais où nous allons

Plus étranges que le mystère,

Entre le gris et l'étincelle

Aimant la rosé, aimant  l'ami,

Embourbés dans nos ruelles

Semblables et lisses dans la mort.

 

Te ne sais d'où nous venons

De quel séjour vers quelle poursuite,

Avec nos ongles avec nos ailes

A la lisière de nos deux vies;

Dessous

les toits, devers l'immense,

Entre nos murs et notre cri.

 

Mais nous allons et nous allons

Vêtus d'ardeur, vêtus de nuit;

Comme si l'autre monde était le notre.

.

ANDREE CHEDID

.

FELICE_CASORATI

Oeuvre Felice Casorati