mercredi 13 juin 2012

LE CONTE D'ETE...Extrait

quel invisible ô quel extrême violoncelle fait musique de nous au bord de cette rumeur d’arbres   c’est dans Schubert ou dans juillet entre deux vagues ou deux élans   une chambre de laine où semble que s’achève en une haleine la vie . RAYMOND FARINA .  
Posté par emmila à 23:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mercredi 13 juin 2012

DANS LE SILENCE...

Dans le silence   une main se pose sur notre épaule à moins qu’il ne s’agisse d’une erreur de perception.   Inutile de se tourner pour voir le soleil nous aveugle.   La blancheur des marbres nous étourdit. . VIVIANE CIAMPI Traduction Raymond Farina .
Posté par emmila à 23:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
mercredi 13 juin 2012

FLEUVE RENVERSE...Extrait

Tu es ciel chargé par le suc D’un long été tremblant de pentes, de verdure Tout forgé de feuillage, jour Abrupt de transparence, allié Au soleil immergé des feuilles Au feu fragile de la branche, au jour plus mûr – Nourri de terres à distance, lac Captif et eau arable dans le roc Tu mêles tout bas sol et ciel                             ici Où la montagne éclate et s’ouvre, femme Où crie le... [Lire la suite]
Posté par emmila à 23:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,