Et reb Daod : « Nous allons au-devant du visage afin de prendre en défaut – de court – la mort.
Ainsi mourons-nous souvent avant elle. »
—  De quelle mort, reb Daod ?
—  De la mort des murs, de la mort du rêve dur des murs.
Et il ajouta :
—  ...de ces pierres que la poussière croit maintenir debout, alors qu’elles ne sont que miracle d’équilibre et dont les rêves infinis rejoignent celui, brisé, du grain de sel dans la mer.

.

EDMOND JABES

.

TOZEUR2