vendredi 20 juillet 2012

LE RÊVE DE GRAMSCI...Extrait

Attester plus longtemps le temps de peupliers pliés par violence de vents ne pas rendre aux abeilles leur dérive à travers vergers vers le territoire total de notre tilleul ? Accepter encore le recours végétal du lierre pour lier les pierres déjointes du départ des hommes ces murs déjà gagnés par incohérence de ronces et séneçons ? Oh l'infection méthodique du temps se défaire des gestes répétés et remettre le soir ses plaies au lendemain pour épeler encore nos peines capitales en cœur et poser notre livre au paisible du temps après... [Lire la suite]
Posté par emmila à 19:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

vendredi 20 juillet 2012

LE SEUIL, LE SABLE Poésies complètes 1943-1988...Extrait

Qui dirait encore, de cette île, qu'elle est une île et de ce " il " qu'il est une pensée ? Qui dirait, ne ressassant que cela, qu' " il " et " île " sont une seule pensée au sein du vide où elle persiste; tantôt figée dans son désir - mais c'est l'espace qui, autour d'elle, s'anime -; tantôt ivre d'errance - mais dans un univers immobile. Ce qui demeure fuit. Et à aucun moment ne refuse: ni l'attente, ni l'aventure; ni d'être double, ni d'être solitude du double et multitude de solitudes. (...) Disant davantage - ne se livrant... [Lire la suite]
Posté par emmila à 15:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,