Pour qui parler sinon pour ceux qui nous précèdent
en l'invisible ? Absent, ils n'ont qu'un peu d'avance.
Aucune inscription, seulement la terre
moins lourde, ici. L'amour par-delà les regards,
l'amour affranchira les souffles :
acquiescer à la mort comme au feuillage qui s'agite,
nous faisons plus que retrouver la voix,
le silence y devient un arbre d'air ou de lumière.

.

PIERRE DHAINAUT

.

http___hdd1