L'oeil que vous voyez n'est pas un oeil parce que vous le voyez,

C'est un oeil parce qu'il vous voit

Antonio Machado

 

 

Quand Gauguin peignit le portrait de son ami,

il le peignit en train de peindre des tournesols.

Autoportrait aux tournesols, dit l'ami,

j'exagèrerai le blond de la chevelure

au lieu de peindre le mur minable,

vulgaire de la pièce...je peindrai

l'infini...une étoile dans le ciel bleu du jour...

Et même avec un seul œil vous saviez.

Il était votre alter ego, votre moi exilé,

vous offrait, doré, étonné, son regard d'animal,

Rayée, battue, la force de vos fibres

s'épanchait dans une prière aveugle, unifiante,

tandis que vos pétales cachaient votre conscience.

Bouclier de notre âme tournesol - -moments uniques

dorés comme soleil, avant que nous reprenne l'ombre -

allons-nous avancer

vers les pervers mystères?

.

SUSANNE DUBROFF

Traduction Raymond Farina

.

 

traces_2

Oeuvre Paul Gauguin