vendredi 7 septembre 2012

LA TERRE ARRÊTEE...Extrait

Cette fleur qui multiplie les évidencesemprunte à l'eau son nomà la mer son corps lent;le temps rejettera des mots sur le rivageet le silence des décombresbien plus beau qu'un enfant qui meurt Il y a je le sais cette fleur et la terretes yeux comme une phrase d'où partent les naviresla mémoire s'endort dans les greniers liquidescar cette fleur et le poèteont une même histoire de violente écriturepreuve que la pensée n'est pas ce que l'on ditmais sur la plaine un exact incendie . NADIA... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

vendredi 7 septembre 2012

ETOILES DE TERRE...Extrait

Que ce soit sur des chemins de terre, des chemins de feuilles, des chemins de ronces, que ce soit sur un toucher de mousse, sur un pli d'écorce ou dans l'entière forêt, que ce soit à l'orée de ma fatigue ou aux confins des premiers orages, c'est vers toi que m'entraînent mes pas, que le regard se noircit pour te reconnaître ainsi dans ton vaste monde, encore souverain et railleur, toi mon extravagant arpenteur, coloriste à tes heures de mépris et d'ardeur, mimant mille fois pour le passant chimérique, ta désinvolture et ta mort, toi... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
vendredi 7 septembre 2012

LA PAROLE EN ARCHIPEL...Extrait

Malgré la fenêtre ouverte dans la chambre au long congé, l'arôme de la rose reste lié au souffle qui fut là. Nous sommes une fois encore sans expérience antérieure, nouveaux venus, épris. La rose! Le champs de ses allées éventerait même la hardiesse de la mort. Nulle grille qui s'oppose. Le désir resurgit mal de nos fronts évaporés. Celui qui marche sur la terre des pluies n'a rien à redouter de l'épine, dans les lieux finis ou hostiles. Mais s'il s'arrête et se recueille, malheur à lui! Blessé au vif, il vole en cendres, archer... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
vendredi 7 septembre 2012

LA PRIERE DU CHAT...Extrait

Seigneur, me voici devant ToiEn cette aube mystiqueLes hommes dorment à cette heure,Et même ma vieille maîtresse dort, elle aussi !Seigneur, je ne puis faire le signe de la Croix,J'aligne simplement mes deux pattes de chatReposant sagement sur mes flancs postérieurs,Et seul Toi saisQue lorsque je suis ainsi, humblement recueilliC'est pour mieux te prier...L'autre jour, devant ma prunelle enchantéeUn ange est passéEt m'a rappelé à mes devoirs de serviteur !Depuis trop longtemps, je m'étais endormiDans la lente digestion des félins... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
vendredi 7 septembre 2012

LIGNEES...Extrait

« La forêt n’est pas vierge, la page n’est pas blanche, et les chemins n’existent pas. Tu dois marcher longtemps dans le blanc éblouissant du trop-plein de signes, dans le noir incertain des ombres mêlées. Les morts en attente, alignés comme des troncs, dressent leurs branches défeuillées. Tu dois marcher sans t’arrêter. Sans t’encombrer de mots. Que rien ne te retienne, si tu veux franchir la passe, si tu espères toucher du doigt l’or de l’énigme. »  . FRANCOISE ASCAL .    
Posté par emmila à 18:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,