mardi 25 septembre 2012

LA PORTE DE CORDOUE...Extrait

Henné de mes doigts où hurle ta chevelure, quand tu ôtes au sommeil des vents tranquilles - ou que tu écoutes dans la profusion brillante des amandes - ou que tu traces entre mes bras trois visages singuliers - ou que tu engages un rivage dissipé de désirs - ou que ton nom poursuit mon histoire - ou que notre étreinte fait vendange dans le partage - délice - crainte et - cendres. . GERARD DE CORTANZE . Oeuvre Léon Comerre    
Posté par emmila à 20:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,