Tu as le paradis

sur le bout de la langue

L'écorce des jardins délicieux

pour paume de la main

et la nuit qui sarcle ton coeur

y fait planer d'un souffle doux

les eaux ferventes

où tout est oint

.

.

.

GWEN GARNIER DUGUY

.

.

.

 

ABBAS MOAYYERI B

Oeuvre Abbas Moayeri