Les mots que j'écris 

alignés sur la page 

ne sont ce que je dis.

Les mots que je t'adresse

ils leur manquent un visage 

un geste, un corps

la caresse d'une voix 

Comment écrire alors

pour qu'ils en aient le poids

le sang, la chair

l'odeur de la terre

soient un verbe incarné

 

Mettre au-dedans 

de l'encre du sang

de la chair dans les mots

Ecrire sur la peau. 

Etre à vif, être exsangue

Transmettre la langue

et ce verbe transmis

comme une transfusion

ce qu'on donne de soi

en toute déraison.

au prix de l'anémie

de l’âme qui s'enfuit

 .

 

FRANCIS PANIGADA

.

MOTS