(...)

Chaque âge, chaque blessure
ouvre un secret, révèle
un pan invisible de nos vies.
Ne juge pas. Écoute.
Ne prétends pas savoir. Regarde.
Ne te plie pas aux illusions
partagées. Vois.
Chaque âge a son ombre.
Chaque blessure a son fantôme. Avance.
Écoute le murmure
derrière le cri, regarde
le fantôme derrière le rire
vois la chair devenir larme
et vision et silence.
Non, tu ne connaîtras pas
la langue du monde.
Non, tu ne sauras pas
le secret du vivant.
Pourtant ta chair
parle la même histoire.
Pourtant ton coeur
chante le même espoir.
Laisse-les résonner
au diapason de l'inespéré.  Construis ta vie et sors
sans crainte de l'enfance :
tu peux vivre-avec l'autre
tu peux bâtir dans l'être
ta maison vagabonde
tu peux faire face
à la peur archaïque
comme à l'illusion natale
tu peux choisir

l'Inconnu.(...)

 

.

ALAINSUIED

.

JAAMATI MOHAMED

Oeuvre Mohamed Jaamati