Des mascarets de brumes
en fin d’été
enroulent autour des chaumes
des parfums d’îles au large
et des mystères blonds
qu’il nous faudra
sous le silo de nos paupières

écrire

.

.

.

FRANCIS ROYO

.

 

.

.

JAAMATI MOHAMED

Oeuvre Mohamed Jaamati