(...)

Nous sommes nés libres

La vie nous enchaîne

 

Année après année, d'étranges progrès alourdissent nos âmes

La maturité tisse la défaite de l'innocence

 

Libres, nos vies respirent le vent 

Elles ont l'ivresse native des errants

Leur premier pas va vers les lendemains 

Libres, nos vies sont le sel, la mer

Libres, nous sommes le monde

 

J'ai dénoué le drap des convenances

et si l'enfance a fui à jamais dans les brumes

la vie m'est brûlure et fraîcheur

territoire sans fard

où je vais chaque jour plus nue

.

 

LEÏLA ZHOUR

http://coeurdemots.hautetfort.com

 

.

coeur-rose-macro 2