Pour exorciser l'absence
pour ( impossible à l'avance )

cicatriser la déchirure
ne faudrait-il pas des mots

tous les mots qu'il faut

les chanter, crier, pleurer, marmonner ... les gémir
geindre, anonner, moduler, vociférer ... que sais-je ?

après nous n'aurons plus rien
en étant riches à foison
encombrés de trop de cristaux

tous ces morceaux de silence
tout ce silence en morceaux
jusqu'à l'heure de plénitude

 

.

 

PIERRE ETIENNE

 

.

 

MUSTAFA KENCE2