Quand j’étais enfant

               j’avais un cheval
               qui hantait mes nuits
               un secret tout bleu
               une pierre de lune dans les cheveux
               lumière venue des cieux
               Quand j’étais enfant
               au milieu des grands
               j’avais des fourmis  là  au bout des yeux
               une lumière bleue
               et au crépuscule je pleurais le ciel
               cette flamme rouge qui me transperçait
               Quand j’étais enfant
               j’étais si petite qu’on ne me voyait pas
               j’écrivais sans cesse sur les murs blancs
               des lettres   des mots et la crinière folle
               de mon cheval bleu
               Quand j’étais enfant
               je vivais tranquille
               cachée tout au fond de rêves infinis
               douce était ma vie
               fragile tache rouge  dans un pré fleuri
 
.
 
MARIA-DOLORES CANO
 
 
.
 

_Cheval