mardi 5 mars 2013

LE LIVRE DES QUESTIONS...Extrait

« Être l’univers, les saisons des vocables bercés, réconciliés ; être le silence dans le repos des vocables et au-dessus de leurs luttes sanglantes ; car, souvent, les mots sont des arcs, les paroles des flèches, lumineux ou obscurs. Le sens à ces guerres ? Une bataille décisive où les vaincus que la blessure trahit, décrivent, en s’affaissant, la page d’écriture que les vainqueurs dédient à l’élu qui l’a déclenchée à son insu. En fait, c’est pour affirmer la suprématie du verbe sur l’homme, du verbe sur le verbe que le combat a lieu.... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

mardi 5 mars 2013

D'AUTRES ANNONCIATIONS...Extrait

Seuls subsistent ces nœuds de parole sur la langue pour te rappeler le goût d’oiseau déchiré de l’enfance.   Seuls te sont concédés un reste de pays suspendu à l’azur par un fil de neige et l’adieu des mouchoirs au bord de l’infini.   Tu lèves le bras et saisis la ville tes mains ouvrent la fente par où surgit la mort. Tu hèles le troupeau ingénu des images avant de renverser le soleil sur ton tablier : il reste à même la peau des cicatrices de mûres et d’oranges amères.   Tu t’en iras plus tard... [Lire la suite]
Posté par emmila à 15:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
mardi 5 mars 2013

POETIQUE DE LA DANSE

Oui seul, il profane l’âme l’exhume de sa prison corporelle Et quand elle atteint sa nudité telle un météore, elle chute dans la réalité vulgaire pour exiger l’absolu Oui de sa présence elle s’absente et l’aperçoit assis sur le trône de gloire réveillant à lui seul la terre Nul secret n’atteint sa clarté et cela me déroute qu’il soit l’obscur unique J’atteste qu’avec lui la perdition se mue en foi et j’atteste que les oiseaux sont ses cellules Qui est-il pour jouir de cette unicité ? Du bord de l’Univers, je... [Lire la suite]
Posté par emmila à 14:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mardi 5 mars 2013

SERGE PEY

Nous avons deux yeux pour voir un qui voit le dehors et l’autre qui voit le dedans Si on ferme l’oeil qui voit le dehors on voit deux fois le dedans mais cela est trop pour voir le dedans qui ne se voit plus Si on ferme l’œil qui voit le dedans on voit deux fois le dehors et cela aussi est trop pour voir le dehors qui ne voit plus le dehors Si on ferme les deux yeux en même temps on ne voit plus rien ou l’on voit tout le dedans et tout le dehors d’un seul coup Après minuit nous savons que nous sommes proches de l’aube Nous semons... [Lire la suite]
Posté par emmila à 14:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
mardi 5 mars 2013

ET SI L'AVENTURE HUMAINE DEVAIT ECHOUER...Extrait

Comment le christianisme officiel, institutionnel, celui des conciles, des confessions de foi ou des dogmes, celui de la théologie aura-t-il pu ignorer deux mille ans durant le dramatique et pathétique problème de la condition animale sans songer à prendre résolument parti contre les bourreaux, sans faire sa place dans son enseignement, dans ses traités, ses manuels et ses catéchismes à la souffrance des bêtes, éternelles victimes de la cruauté des hommes ?  Pourquoi un silence à la fois si pesant et si durable qu'on pourrait se... [Lire la suite]
Posté par emmila à 13:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,